Présentation

Je suis conscient d’appartenir à la meilleure civilisation du monde, et que le sang des pères de l’Europe coule dans mes veines, et dont l’avenir se trouve dans la conquête des étoiles : je suis donc un occidentaliste racial-progressiste.

Je suis conscient que la moitié de mes ancêtres sont des femmes, et je ne veux pas que mes filles vivent dans un monde où la femme est inférieure, donc je défends le féminisme blanc, pour une répression de la criminalité et la remigration des populations dangereuses, arriérées et hostiles aux femmes.

➡ Blanc de classe moyenne, je suis né et j'ai vécu 20 ans en Guadeloupe dans un HLM.

➡ J'ai servi 5 ans dans l'Armée de Terre sous le grade de sergent.

➡ En commançant à tweeter au régiment et en manœuvre, j'ai compris qu'être un des seuls en France à s'opposer à l'immigration à visage découvert permettait d'influencer et d'inspirer de nombreuses personnes.

➡ A la fin de mon contrat, j'ai décidé de combattre l'ennemi intérieur. D'abord le gauchisme et l'immigration, puis également les repoussoirs réacs et leur agenda caché.
🚫 Censuré sur Facebook, page perso publique détruite à 14 000 puis la 2nde à 30 000 abonnés sans motif.  
 
🚫 Censuré sur Twitter à 26 000 abonnés et 12 000 sur le compte de mon blog, sans motif. Suspension sans motif de mes tentatives de création de nouveaux comptes, le plus souvent en moins de 24h.  
 
🚫 Censuré sur Youtube dès 5 000 abonnés, pour de simples traductions de Donald Trump.
Avec un groupe d'autres tireurs sportifs, j'ai co-fondé l'ARPAC, association pour le rétablissement du port d'arme citoyen arrivée en 1 an à plus de 40 000 abonnés sur facebook.

Il s'agit du tout premier mouvement pro-port d'arme en France, qui défend une vision pragmatique, humaine et responsable de ce qui pourrait sauver des centaines de vies chaque année.

Aujourd'hui je m'en tiens éloigné pour ne pas brouiller le message intégralement apolitique de l'association.
Après avoir compris qu'il n'y avait rien à tirer de la "patriosphère" ou de la "fachosphère", je me suis associé à Daniel Conversano, le seul influenceur qui soit sur la même longueur d'onde que moi tout en étant à la fois talentueux, courageux et pragmatique.

Nous avons vite conclu que le salut de notre peuple passera par une communautarisation raciale pour survivre et prospérer dans un Europe qui se tiers-mondise. C'est ainsi qu'est né le premier courant de nationalisme blanc en France.