La force d’un groupe est déterminée par la capacité de ses demi-intelligents à écouter les génies, les artistes et les chefs

C’est le haut quotient intellectuel et le haut quotient émotionnel qui ont érigé la civilisation européenne. Cependant, le plus important n’est pas la moyenne de QI et de QE d’un peuple, mais la mentalité des demi-intelligents de ce peuple.

Dans les sphères nationalistes, il y a un gros problème au niveau des demi-intelligents. Un problème de narcissisme qui les rend parfaitement incapables de s’avouer qui leur est supérieur dans un domaine.

Or ce qui a fait la puissance de notre civilisation c’est précisément que nos demi-intelligents ont su écouter et financer les génies, ou organiser du mécénat pour que les artistes talentueux puissent réaliser leurs œuvres magistrales.

Les Européens ne sont pas un peuple de génies et d’artistes, mais un peuple qui a su écouter ses génies et ses artistes. Les demi-intelligents blancs ont pendant des siècles eu l’honnêteté et l’humilité d’écouter ceux qui leur étaient supérieurs, ce qui est à l’extrême opposé de ce qu’on voit chez les nationalistes.

Le problème de ces derniers, ce n’est pas qu’ils veuillent tous faire leur militant. Le problème, c’est que tout ce monde se rêve chef militant à la tête de son propre parti ou responsable de com passant ses journées à faire des déclarations sur ce qu’il cautionne ou ne cautionne pas, à estimer ce qu’un tel devrait faire ou ne pas faire, à parler ouvertement de stratégie à n’importe qui et à n’importe quelle occasion, entrant dans des considérations qui les dépassent avec absolument aucune expérience. Au lieu d’avoir des volontaires prêts à aider, nous disposons de légions de stratèges anonymes.

S’ils sont curieusement volontaires pour coller maintes affiches, et non pour aider dans les domaines utiles et bassement virtuels où on les réclame depuis des mois, c’est qu’ils rêvent d’expliquer qu’ils sont “montés par la rue” et sont des self-made militants tellement au-dessus du monde virtuel de ces vulgaires influenceurs. Ils prétendent réclamer des chefs et vouloir les rencontrer, mais ce qu’ils souhaitent, c’est une poignée de main entre chefs d’Etat.

Mon conseil à tous : il y a forcément des génies et des artistes incompris parmi vous. Mais il y a au moins 999 personnes sur 1000 qui se mentent à elles-mêmes. Et le problème pour vous, narcissiques, c’est que ce ne sont pas forcément juste les autres…

La bonne nouvelle, c’est qu’en matière de communautarisation, en dehors de l’idéologie, vous n’avez besoin d’aucun chef autre que vous pour constituer votre réseau personnel communautaire. Vous êtes le chef, le directeur de com et l’artisan. Commencez par nous épater par votre réseau, vos projets et vos accomplissements, on verra ensuite pour les réjouissances et les futilités.